Franck Bornand

Candidat à un poste de conseiller municipal

 Consultant informatique indépendant – 51 ans – 2 filles (15 et 18 ans) 

Bio express

 J’habite Grigny depuis 12 ans maintenant, quartier parc des Charmes à la limite de Millery et Montagny. 

Je suis ingénieur logiciel, exerçant en tant que consultant informatique indépendant (en profession libérale) depuis 2006. 

J’ai habité Paris pendant 16 ans et souhaitant revenir sur la région Lyonnaise, j’ai trouvé une maison en bois à Grigny. En arrivant dans cette commune, j’ai été très agréablement surpris par la vie sociale et politique de cette commune. 

À travers le sport (gymnastique artistique que pratiquaient mes filles), je me suis rapidement investit dans l’association du GEG (Grigny Evolution Gym) en tant que bénévole dans un premier temps, puis en tant que membre du bureau. J’ai ensuite proposé mon aide informatique aux Potagers du Garon pour lesquels je suis toujours investit. Enfin, avec des copains, nous avons monté une association sur Grigny « Les-Singes » qui a pour but de promouvoir la culture citoyenne à travers différentes manifestations. 

À l’époque où je suis arrivé sur Grigny, il y avait une grande mobilisation pour la démocratie participative. J’ai pu à cette occasion entrevoir une autre manière de faire de la politique, beaucoup plus sociale et proche des gens. J’ai participé à des ateliers de quartier et j’ai pu m’exprimer lors des différents votes aux assemblées. J’ai vraiment apprécié cette manière de remettre le citoyen au coeur de la gestion de sa ville. 

C’est également ce qui m’a séduit chez Jérôme et Pia lors de la construction de leur programme municipal, organisé autour d’ateliers participatifs, remettant l’individu au centre des préoccupations de cette liste citoyenne. 

N’étant pas affilié à un parti politique, j’aime à me définir comme un « humaniste » ayant des valeurs bien ancrées à gauche en essayant de respecter au maximum notre terre nourricière. Le partage, la solidarité et l’entraide sont des valeurs qui me parlent et m’ont animé jusque-là.

L’humain devrait toujours rester le centre de nos préoccupations, et c’est cela que j’ai retrouvé en discutant avec les personnes de « Changer Grigny ». C’est pour cela que j’ai envie de m’investir dans ce mouvement et de donner de mon temps pour une ville plus fraternelle et solidaire.